Retour à l'accueil
Quelques exemples d'initiatives locales :
Vidéos témoignages

En collaboration avec la chaine Demain, le Réseau des Cités des Métiers vous présente 3 témoignages vidéo de personnes en démarche active de création d'activité, de recherche d'emploi ou de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).


Michèle Dupont - Directrice de "A Tout Age" Michèle Dupont - Directrice de "A Tout Age".

Après une période sans emploi, Michèle Dupont décide de créer son activité A TOUT AGE...

Voir la vidéo
Lire le résumé du témoignage

 

Michèle Dupont a 30 ans d’expérience dans le secteur social. Elle a été éducatrice de rue et a participé à des actions de prévention de la délinquance.

Suite à un licenciement, à 53 ans, elle se retrouve sans emploi et elle décide de reprendre des études pour préparer un DESS en développement social urbain et développement politique. Son DESS en poche, elle se remet en recherche d’emploi, mais en vain.

 

En 2005, elle fait le choix de créer son activité "A TOUT AGE" (www.atoutage.net/). Cette idée d’origine Espagnole propose une collocation entre des jeunes étudiants et des personnes âgées. Les seniors mettent à la disposition des étudiants un logement en échange de services.

 

Mme Dupont a bénéficié de différentes aides et subventions pour son projet. Elle a suivi une formation de deux mois à la création de l’entreprise à l’AFPA (www.afpa.fr).

 

Ensuite, la boutique de gestion a permis de participer au dispositif de couveuse d’entreprise durant 6 mois. Le Conseil général du Val de Marne et le Fonds Social Européen (http://www.travail.gouv.fr/FSE/) ont apporté des soutiens financiers. Enfin, Mme Dupont a été lauréate de deux prix : le prix talent 2006 économie et social et le prix AFPA.

Elle dresse un bilan positif après un an et demi d’activité. Elle a d’ailleurs plusieurs projets.
 
Dominique Horlaville - Assistante direction Dominique Horlaville - Assistante direction service marketing, STAGE ENTERTAINEMENT France.

Au terme de trois années difficiles de recherches, Dominique retrouve un emploi...

Voir la vidéo
Lire le résumé du témoignage

 

Diplômée de l’école des cadres, elle exerce pendant plus de 30 ans dans le secteur de la mode. Elle a travaillé 10 ans dans un groupe de presse mode et 20 ans dans la mode (divers, service communication).

 

En 2005, elle se retrouve sans emploi et vit une période difficile. 

Les grandes entreprises cherchent des jeunes diplômés et son profil ne correspondait pas aux attentes des recruteurs. Après trois années de recherches, Dominique retrouve enfin un emploi.

 

  Elle a reçu l’aide de deux conseillères de l’ANPE, une conseillère en orientation professionnelle et coaching. Elle a fait des stages de formation.

Ensuite l’association Force Femmes (une association créée en 2005 pour aider les femmes seniors à retrouver un emploi www.forcefemmes.com/) lui a proposé assez rapidement 3 offres d'emploi.

 

L'une fut la bonne! Dominique est actuellement assistante de direction au sein du service marketing chez Stage Entertainement France.

Après 3 ans de galère, c'est une nouvelle jeunesse dans un nouveau secteur d'activité ou elle apporte son expérience.

 
Sabri Mekri - Agent de la RATP Sabri Mekri - Agent de la RATP/Assistant opérationnel.

A 48 ans, Sabri Mekri, effectue une VAE...

Voir la vidéo
Lire le résumé du témoignage

 

A 17 ans, Sabri Mekri est diplômé d’un CAP d’électricien. Il travaille dans le secteur de l’automobile, avant de rejoindre la RATP en 1984 à l’âge de 25 ans. Il a été machiniste receveur (conducteur) pendant 12 ans, ensuite il a occupé un poste dans le service administratif. En 2001, il rejoint l’agence de développement territorial de Créteil (94) au sein d'une équipe de 23 personnes.

 

LES ETAPES DE LA VAE

Eté 2005, Sabri Mekri s’engage dans la procédure VAE. Son employeur lui accorde un congé de validation pour se préparer aux épreuves (2 jours).

Février 2006, il se présente devant un jury pour un entretien d’une durée 1h30 environ. Le jury s’est ensuite prononcé pour une validation des acquis de l’expérience totale et accepte de délivrer le diplôme de BTS Assistant de Direction (Bac +2). Sans cette démarche, M. Mekri n’aurait que le CAP d’électricien

 

Pour Sabri mekri, il ne faut pas avoir peur et ne pas hésiter à se lancer dans ce processus de reconnaissance des compétences. La démarche est de toute manière toujours positive et valorisée par l’employeur, car elle montre l’investissement personnel du salarié.

 

Il est fier de voir ses compétences et ses capacités reconnues par ce diplôme. Cette VAE a été un élément favorable pour sa candidature au poste souhaité et pour sa progression. Il est assistant opérationnel.

 

 

 
La suite :    Sites web utiles
Haut