Retour à l'accueil
Quelques exemples d'initiatives locales :
La création d'activité et les séniors
  1. Le programme EDEN
  2. Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans peuvent bénéficier, en plus de l’ACCRE, du programme EDEN (Encouragement au Développement d’Entreprises Nouvelles). Cette attribution permet le maintien des revenus sociaux (ASS, RMI) ou ARE. De plus, ce dispositif comporte une avance remboursable sans intérêt dans un délai de 5 ans.

     

    Pour plus d’information : www.travail.gouv.fr  -  Agence pour la création d’entreprise

  3. Maintien des allocations ARE
  4. Les allocations ARE peuvent être maintenues pendant 15 mois pour les demandeurs d’emploi de plus de cinquante ans.

  5. Le portage salarial
  6. Pour les seniors qui veulent créer leur propre activité, le portage salarial peut être vu comme une solution alliant de nombreux avantages. Le porté possède une grande autonomie dans la gestion commerciale, sans avoir à subir toutes ces tracasseries administratives qui agacent les employeurs. Celles-ci (comptabilité, relances, Urssaf) sont prises en charge par la société de portage, sans compter d’autres services annexes et variables : cartes de visites, papiers à en-tête, conseils juridiques, assurance responsabilité civile ...

     

    Le porté bénéficie du statut de salarié, protection sociale comprise. Un atout considérable, notamment en cas de dépôt de bilan, puisque vous pouvez prétendre aux allocations chômage comme n’importe quel salarié. De plus, le porté peut cumuler l’allocation avec ses premiers revenus, si ceux-ci ne dépassent pas 70% du montant du salaire qui a servi de calcul à son indemnisation, et ce jusqu’à 18 mois.

     

    Autre avantage, et non des moindres : vous n’avez pas d’argent à investir comme dans une création d’entreprise ; les sociétés de portage (juste retour des services qu’elles apportent), prélèvent une commission sur le chiffre d’affaires généré (entre 3 et 15%).

     

    Ce statut intéresse particulièrement les professions offrant des prestations dites « intellectuelles » : ressources humaines, communication, marketing, formation, multimédia. Attention : les professions libérales réglementées n’ont pas accès à ce statut.

     

    De plus, si les sociétés de portage se multiplient, toutes ne sont pas fiables. Il est vivement conseillé d’étudier le contrat de travail qui vous liera avec l’une d’elles. Refusez toute clause d’exclusivité et examinez notamment les modalités de paiement de votre salaire. Certaines pratiques font fi du code du travail en effectuant un paiement différé de tout ou partie du salaire, par exemple.

     

    Pour en savoir plus : Agence pour la création d’entreprise  -  Fédération nationale du portage salarial

  7. Le Groupement d'Employeurs
  8. Le groupement d'employeurs est une des pistes évoquées par le grouvernement dans son plan concernant l'emploi des seniors. Le Groupement d'Employeurs est une nouvelle forme d'emploi particulièrement adapté à ces salariés. Les GE sont des associations loi 1901 qui regroupent en son sein des adhérents (entreprises ou associations) pour leur mettre à disposition des compétences en temps partagé qu'ils ne pourraient pas se payer en temps normal. Il s'agit de construitre des emplois à partir de morceaux d'empois de manière pérenne par le maillage.

     

    Pour une entreprise, l'avantage c'est d'avoir toujours la même personne à disposition suivant les souhaits exprimés et en accord avec les autres partenaires, cette personne connaît ainsi son environnement de travail et est d'autant plus efficace (inutile de faire une formation à chaque fois).

     

    Pour l'employé du GE, c'est un emploi pérenne, qui lui permet un emploi du temps varié tout en ayant un seul employeur, le GE. Dans 70% des cas, un des employeurs lui fournit un CDI. Ce qui permet au GE de refaire une embauche.

     

    Les seniors de part leur experience sont un public vraiment adapté aux GE, souplesse de disponibilité, souvent dégagés des problèmes matériels. Ils peuvent être assez rapidement à pied d'oeuvre grâce à leur adaptabilité acquise le long de leur carrière professionnelle durant laquelle beaucoup ont occupé différentes fonctions.

     

    Dans l'Aire urbaine il n'existe actuellement aucun GE, donc partant de constat, l'association @toutseniors, avec l'appui du CRESS (Chambre Régionale d'Economie Sociale et Solidaire) et la CCI 90 a entamé une étude de faisabilité.

Haut